L'audience surréaliste de l'avocat François Danglehant au Barreau de Paris

UN MONDE EN MUTATION


Mercredi 7 mai 2014, François Danglehant et ses soutiens se sont rendus à la convocation en séance publique durant laquelle devait être statué le maintien ou non du titre d'avocat de M. Danglehant. Suite à une audience houleuse, le Président a annoncé le report de la commission à une date ultérieure non précisée. Mais, ainsi que l'a précisé François Danglehant à la sortie de l'audience, celle-ci n'a aucune chance de se dérouler avant la prescription des faits reprochés, qui se réalisera le 10 mai prochain. Le 14 novembre 2019 la cour d'appel de PARIS a annulé les actes d'installation du faux conseil régional de discipline de la cour d'appel de PARIS...



Effondrement de la civilisation ?

Catastrophes globales

Effondrement de la civilisation ? Pablo Servigne, le coronavirus montre bien que nous entrons dans le siècle des catastrophes globales. Elles s'ajouteront aux crises locales. Cette crise, qui ne sera pas la dernière, dévoile l'interconnexion et la vulnérabilité de nos sociétés. Ses conséquences nombreuses s'avèrent imprévisibles, avec, par exemple la crise sociale et la vague psychiatrique. Elle force à anticiper les risques en bâtissant la résilience et en développant les institutions qui prennent soin. Or, celles-ci ont été démantelées depuis des décennies.

schémas géopolitiques bêtes et méchants !

Changement de civilisation

Marc Luyckx Ghisi, il y a cent ans, l’ingénieur serbe Tesla a fait rouler une voiture avec un moteur quantique pendant 600 km. Ils ont fait brûler son usine deux fois, ils l’ont fait exploser une fois. L’an passé, le gouvernement indien, qui n’a ni pétrole ni charbon, a entrepris de redévelopper le moteur quantique. Les États-Unis, plusieurs ambassades occidentales et d’Arabie saoudite lui ont dit : « Vous ne devriez pas faire ça ! » Le gouvernement indien a mis son armée autour du labo et il continue. Le coût de l’énergie pour le moteur quantique, c’est zéro.

L'illusion de la démocratie en France ?

Souffrances du peuple

Juan branco démontre, preuves à l’appui, que la caste qui dirige notre pays est inféodée à une « méta caste » (les 0,1%),et qu’ils n’ont absolument aucune empathie pour les souffrances du peuple. Au contraire, le mépris est la règle, la corruption est quasi généralisée. Leur seul but est leur carrière, et leur seule volonté est de s’enrichir de plus en plus à nos dépens. Il est vraiment urgent de ne faire aucun compromis avec ce pouvoir, et de reconquérir notre souveraineté pleine et entière. Cela passe forcément par un mouvement révolutionnaire.

divergence des trajectoires au sein de l’Occident

Trahison des élites

Emmanuel Todd expriment toujours d’un côté le chercheur, anthropologue et démographe spécialiste des systèmes familiaux, qui rend compte de travaux scientifiques de grande valeur ; et de l’autre quelqu’un de très engagé qui, bien que ne pouvant être aisément classé politiquement, défend ouvertement des idées très claires, et en particulier une opposition à l’euro et à l’Union européenne... Un élément d’une grande importance que souligne Todd est cette idée de « divergence des trajectoires au sein de l’Occident ».

un processus technocratique de décomposition des nations

Pandemie & Mondialisme

Le Covid-19 est l'élément déclencheur et voulu pour procéder à la bascule aboutissant à un nouveau monde d'essence totalitaire. Voilà comment le spécialiste de l'idéologie mondialiste, Pierre Hillard, voit les choses. Pour appuyer sa théorie sur des faits : la leçon de numérologie de Christine Lagarde, l'étrange Une du magazine The Economist de janvier 2019, les nanoparticules dans le vaccin de la fondation Bill Gates ou encore la prochaine réunion du Forum de Davos intitulée Le temps de la grande remise à zéro (Great Reset). Pour Pierre Hillard, l'objectif final des mondialistes est l'avènement d'une gouvernance et d'une monnaie mondiale encadrant une humanité réduite, surveillée, tyrannisée et asservie au bon fonctionnement de la machine économique... Voilà pourquoi au début de l’épidémie ils ont empêché tout traitement précoce du professeur Raoult ou par ivermectine , en renvoyant les malades chez eux avec du doliprane, ce qui a permis a l’épidémie de se répandre rapidement . Alors il a été facile d’imposer un confinement, qui a créé un écroulement économique, contrôlé par un endettement colossal et des dépenses en vaccins et tests, de 324 milliards. À la fin de septembre 2019, la dette publique s’élevait à 2 415 milliards d’euros, soit 100,4 % du PIB et la dette publique française progresse à 2 739,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2021. Le 18 décembre 2021 ,on aurait tort de penser que la transformation, annoncée par Castex, de passe sanitaire en passe-vaccinal, est une déclaration de guerre contre les seuls non-vaccinés. Ils ne pourront plus payer un test de confort ou de nécessité, pour obtenir un passe pour un événement obligatoire ou qui leur tient à coeur. Mais il condamne les gens vaccinés, qui se croient souvent des citoyens modèles, à accepter, les unes derrière les autres, toutes les doses à venir, quel qu'en soit le nombre, quels qu'en soient les effets sur leur corps, sur leur santé. Castex a induit hier soir une dimension digne de l'un des pires romans de sciences fiction, balayant d'un coup, état de droit, libertés individuelles, choix de destin. Il a privé les gens de soins, de travail, de loisirs, sauf à accepter de rentrer dans une matrice comprenant une piqûre d'on ne sait quoi, mais qui sera obligatoire, tous les trois ou quatre mois, pour garder le droit de vivre socialement et même, de vivre tout court, à moins que les injections à répétition ne viennent finalement à bout de vous. Peu de gens semblent prendre conscience de l'extrême gravité de ce qui nous arrive, il est temps de commencer à comprendre, tous ensemble, que tout cela va beaucoup plus loin que la simple question sanitaire.


« responsable de nombreuses violations du Code de Nuremberg »


Après des tentatives infructueuses répétées de soulever une affaire auprès des systèmes judiciaires européen, les requérants ont eu recours à un appel « de la plus haute urgence » pour que la CPI « arrête le déploiement des vaccinations anti-COVID, l’introduction de passeports de vaccination illégaux et tous les autres types de guerre… menée contre les peuples de la planète.

Les « vaccins » contre le COVID-19 sont en fait des thérapies géniques expérimentales conçues avec la recherche de gain de fonction à partir de coronavirus de chauve-souris, arguant que ces « vaccins » ont causé massivement des morts et des effets secondaires et que les gouvernements n’ont pas enquêtés sur ces décès et effets secondaires signalés ; que le nombre de cas et de décès de COVID a été artificiellement gonflé ; que les masques faciaux sont nocifs en raison de l’hypoxie, de l’hypercapnie et d’autres causes ; et que les tests PCR sont « peu fiables » et « contiennent de l’oxyde d’éthylène cancérigène ».

Les plaignants ont en outre fait valoir que les traitements efficaces contre le COVID-19, tels que l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, avaient été supprimés, entraînant un plus grand nombre de décès dus au COVID-19 que ce qui aurait dû se produire.

Ils font valoir que les politiques d’apartheid sanitaire ont été promulguées sous le prétexte d’infections artificiellement gonflées et de nombres de décès dus à un virus modifié.

Dommages et décès massifs à court terme, avec au moins 395 049 effets indésirables signalés aux « vaccins » anti-COVID au Royaume-Uni uniquement ; une forte augmentation des appels à ChildLine d’enfants perturbés pendant les confinements ; la « destruction de richesses et d’entreprises » par des confinements imposés ; » « une privation grave de liberté physique en violation des règles fondamentales du droit international », y compris des interdictions de voyager et de rassemblements, ainsi que la quarantaine et l’auto-isolement forcés ; l’apartheid en raison de la ségrégation par possession du passeport vaccinal ; et la « réduction attendue de la fertilité » après la « vaccination », entre autres effets physiques et psychologiques nocifs.

En outre, les requérants soutiennent que « la suppression de traitements alternatifs sûrs et efficaces contre le Covid-19 équivaut à un meurtre et justifie une enquête approfondie par le tribunal ». Ils ont noté qu’en plus de la censure des informations en ligne et de la promotion de ces traitements alternatifs, « certaines revues universitaires bloquent la publication d’études montrant l’efficacité de médicaments tels que l’ivermectine et l’hydroxychloroquine ».

Selon les demandeurs, toutes les conséquences dommageables des « vaccins », du confinement et du virus répondent aux critères de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre contre les peuples de la planète, car les « membres coupables des gouvernements et les dirigeants du monde ont à la fois des connaissances et des intentions concernant ces crimes présumés ».

Les plaignants soutiennent que les conséquences destructrices des « vaccins », des confinements et du virus artificiel sont des tentatives délibérées de dépeuplement et de déstabilisation de la société dans le cadre d’un plan coordonné à l’échelle mondiale pour consolider la richesse et le pouvoir entre les mains de quelques-uns.

Ils soutiennent que ces mesures ont également pour objectif de « démanteler tous les États-nations démocratiques, étape par étape », et de « détruire les petites et moyennes entreprises, en déplaçant les parts de marché vers les plus grandes entreprises », détenues par le ultra-riches, pour donner à cette « élite » mondialiste un plus grand contrôle politique et monétaire.



ils n’ont absolument aucune empathie pour les souffrances du peuple

LA GUERRE SECRÈTE CONTRE LES PEUPLES


La violence verbale et l'occultation volontaire de l'information sont des phénomènes courant dans les médias de nos jours... Les principales caractéristiques du système d’éducation formaté par notre société industrielle et la manière dont il « anesthésie » nos enfants, tue la pensée divergente, élément essentiel de la créativité ! Le mensonge et la manipulation mentale (archontes et Intelligence Artificielle/technologie), Les modifications OGM, Les pesticides, Les produits chimiques dans la nourriture et les produits corporels, L’eau du robinet empoisonnée au fluorure, La pulvérisation dans le ciel de produits chimiques et nanoparticules, on peut relever au moins huit agents chimiques ou biologiques composant les chemtrails gentiment vaporisés au-dessus de nos têtes (Les Chemtrails, sels de baryum, microparticules d'aluminium, dibrométhane (Ethylene dibromide EDB), streptomyces, entérobactéries, serratia marcescens, thorium.9 radioactif, nanoparticules et des fibres coloïdales) Les vaccinations, Les virus créés en laboratoire : COVID, VIH, EBOLA, H1N1, L’industrie pharmaceutique, Les refus de soigner dans certains pays ceux qui ne peuvent pas payer et soins limités aux pauvres et moins pauvres avec la rétention de soins (hopitaux, dentistes, médecins...) volontairemment organisé dans les autres pays, Le déclenchement des 2 premières Guerres Mondiales, Les essais multiples de déclenchement de la Troisième Guerre Mondiale (11 septembre 2001, Syrie, Turquie…), Les attentats sous faux drapeaux, Les tentatives multiples de déclenchement de guerres civiles, Le harcèlement moral menant au stress et à la maladie (travail forcé, formalités administratives…), L’aspiration de la force de travail des Humains par le biais d’impôts et de taxes dont la plupart sert à enrichir les banques privées, Les rétentions de technologies nous permettant de dépolluer la Terre et de libérer l’Humanité (Energies Libres, Brevets, Meurtres d’Inventeurs…), Et encore bien plus… pour une reprogrammation transhumaniste, l’hybridation de nos cerveaux avec des nano-composants...